“Pour les criminels les frontières sont poreuses, pour les gouvernements elles sont des barrières énormes”

Les frontières ne représentent aucun obstacle pour les criminels. En fait, les criminels utilisent délibérément les frontières nationales afin de dissimuler leurs activités aux autorités publiques et services d’investigation. Dans la lutte contre la déstabilisation, les frontières nationales semblent constituer un obstacle majeur. Ainsi chaque pays connaît sa propre législation et réglementation, sa propre langue, et il existe des différences au niveau des compétences et des responsabilités. Par ailleurs, le degré de prise de conscience concernant la déstabilisation, et plus spécifiquement le rôle de l’administration dans la lutte contre celle-ci, joue également un rôle important. 

Objectifs de l’EURIEC

Au sein du RIEC Limbourg, l’EURIEC a été créé en vue de donner à la collaboration administrative transfrontalière une forte impulsion au moyen de : 

1. Sensibilisation : sensibiliser les autorités administratives de Belgique, de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne) et des Pays-Bas à la nécessité d’une coopération internationale et d’un échange d’informations dans le domaine de l’approche administrative de la criminalité déstabilisante.

2. Casuistique : à partir d’une casuistique concrète ayant une composante internationale (Pays-Bas, Belgique ou Rhénanie-du-Nord-Westphalie), étudier les possibilités et impossibilités d’ un échange d’informations  transfrontalier entre autorités administratives.    Les résultats de ces études sont présentés aux autorités responsables des pays concernés. 


À quoi pouvez-vous vous attendre ?

Sur la base des résultats de la casuistique transfrontalière, l’EURIEC élabore des manuels pour d’accroître le partage transfrontalier de connaissances (voir la liste ci-contre). Ces documents sont publiés ici.

Des Questions?

Vous avez des questions pour l’EURIEC ? Veuillez nous contacter en utilisant le formulaire de contact.

Manuels

  • Consultation de sources publiques (bientôt disponible)
  • Documents officiels que les résidents de BE, DE et NL peuvent réclamer eux-mêmes auprès des autorités publiques (bientôt disponible)

Actualités