L’EURIEC à l’ordre du jour du Parlement flamand

Lors de la session de la Commission de la politique générale, des finances, du budget et de la justice du 13 octobre 2020, l’importance de la coopération internationale en termes d’approche administrative a été discutée au Parlement flamand. La raison en était une question parlementaire du maire de Kinrooi et également membre du Parlement flamand, Jo Brouns.

La question a été posée, entre autres, de savoir comment le ministre flamand, Zuhal Demir, va se concentrer à l’avenir sur l’amélioration de la coopération transfrontalière en ce qui concerne l’approche administrative de la criminalité organisée. M. Brouns a explicitement fait référence au rôle de l’EURIEC pour sensibiliser les maires et les décideurs politiques de la région frontalière au fait que la coopération internationale est également nécessaire dans l’approche administrative. En outre, M. Brouns a également abordé l’objectif ultime : permettre de mener une véritable action commune contre les criminels.

Le ministre a reconnu la nécessité d’une coopération internationale accrue, mais a reconnu qu’au niveau purement flamand-belge, de grands pas doivent encore être faits. Actuellement, un cadre juridique flamand pour l’échange d’informations au sein d’un groupe de travail sur la criminalité organisée est déjà en cours d’élaboration. Annemie De Boye, membre du groupe de pilotage d’EURIEC, participe également à ce groupe de travail afin de prêter attention à l’échange international d’informations dans l’élaboration d’un cadre juridique. Enfin, il est également possible que l’échange international d’informations concernant l’approche administrative soit discuté lors du sommet des chefs du gouvernement néerlandais et flamand.

La question du député Jo Brouns et la réponse complète du ministre flamand Zuhal Demir peuvent être consultées via le lien suivant : https://www.vlaamsparlement.be/commissies/commissievergaderingen/1424447/verslag/1431585.

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com