KommunalPraxis spezial

En coopération avec l’Université de police et d’administration publique de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, EURIEC a publié un article dans la revue allemande Kommunalpraxis spezial, intitulé La lutte (transfrontalière) contre la criminalité organisée en Rhénanie-du-Nord-Westphalie – une tâche des services de l’ordre ?

L’article aborde le lien entre la réalisation des tâches administratives et la manière dont l’administration traite les informations relatives à la criminalité, en particulier du point de vue du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Toutefois, une comparaison est également faite avec la situation juridique aux Pays-Bas.

Les frontières nationales ne sont pas un obstacle pour les criminels. En fait, les criminels utilisent délibérément les frontières nationales pour dissimuler leurs activités à l’administration et aux autorités chargées des enquêtes. Les frontières nationales semblent constituer un entrave majeure dans la lutte contre l’infiltration de l’État par le crime organisé. Par exemple, chaque pays a ses propres lois, règlements et langues et il y a des différences dans les compétences (administratives) et les responsabilités. En outre, il existe de grandes différences dans le degré de conscience de l’affaiblissement des structures étatiques par la criminalité organisée, et en particulier sur le rôle de l’administration dans le traitement de cette question. Aux Pays-Bas, la criminalité (organisée) est combattue depuis un certain temps déjà non seulement par le droit pénal mais aussi par le droit administratif. Dans ce contexte, la question se pose de savoir comment cela est organisé dans nos pays voisins.

Kommunalpraxis spezial